Interlude Superfly T.N.T.

Rareté ne rime pas forcément avec qualité. En effet, dans la série des suites improbables, restées confidentielles, Superfly T.N.T. se trouve en bonne position. Produit de nouveau par Sig Shore, co-écrit et réalisé par Ron O’Neal en personne, cette suite de 1973 brille bizarrement par sa rareté absolue. De par le monde, il n’existe qu’une vidéo américaine NTSC qui ait eu l’audace de sortir ce nouvel opus des aventures de Priest. Pour les autres, c’est le néant total !

super_fly_tnt

Après avoir eu l’opportunité de le découvrir, Superfly T.N.T. reste au final une bien mauvaise suite, peu intéressante. Pourtant, le film regorgeait de séduisantes qualités. Une affiche magnifique (mais trompeuse). Le retour du couple Ron O’Neal / Sheila Frazier (du précédent opus). Les présences de William Berger, Jacques Sernas, Rick Boyd et Dominic Barto (du cinéma bis). Une délocalisation de l’action à Rome (ville charmante par excellence !). Une intrigue basée sur la prise de conscience de l’ancien dealer et sur le trafic d’armes en Afrique. Un générique laissant espérer le meilleur avec le thème endiablé du groupe africain Osibisa.

Mais le film souffre de multiples défauts et se révèle un cousin à peine éloigné de S.A.S. à San Salvador (1983) de Raoul Coutard (que j’aime bien). Il ne se passe strictement rien pendant plus d’une heure. Cela change avec l’arrivée de Priest sur le sol africain qui doit livrer des armes à un gouvernement local et qui termine tabassé et torturé dans une cellule cradingue. On retiendra plusieurs éléments à charge contre un enthousiasme débordant : musique plutôt anecdotique, rythme peu soutenu et languissant, manque flagrant de luminosité, cadrages trop télévisuels, peu d’action et surtout filmée très mollement. Pas grand-chose à sauver ! Ceci explique que sa diffusion soit restée confidentielle et ait scellée partiellement la carrière naissante de Ron O’Neal. Restons cependant sur une bonne impression avec le générique …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s