Des westerns italiens chez DoradoFilms

Un petit mot sur le petit éditeur indépendant DoradoFilms, basé aux Etats-Unis, qui s’est spécialisé dans la commercialisation de films issus du répertoire du cinéma bis italien. Principalement de l’espionnage made in sixties avec les oeuvres de Sergio Grieco / Ken Clark : From the orient with fury / Fureur sur le Bosphore, Mission Bloody Mary / Opération Lotus Bleu (1965) et celle du tandem Alberto de Martino / Ken Clark avec Mission spéciale Lady Chaplin (1966). Depuis fin octobre, 4 westerns italiens sont disponibles dans les bacs ce qui va réjouir les amateurs du genre.

The man from Oklahoma / Oklahoma John / Il ranch degli spielati / Violence à Oklahoma (1965) décrit une affaire d’enquête et de contrebande d’armes à la frontière mexicaine, réalisés par Jaime Jesus Balcazar & Roberto Bianchi Montero. Scénario d’Alfonso Balcazar. Avec Rick Horn, Joseph Calvo, Sabine Bethman, Tom Felleghy. Musique de Francesco de Masi. Format 16/9. Audio remastérisé anglais 2.0. 4 bandes annonces de la collection Dorado Films. Par contre, il semble que ce DVD ait été pour l’instant retiré de la vente.

Django shoots first / Django spara per primo / Django tire le premier (1966) est une histoire d’héritage et de vengeance, mise en scène par Alberto de Martino avec Glenn Saxson, Fernando Sancho, Ida Galli, Erika Blank. Musique de Bruno Nicolaï. Format 2.35, 16/9 compatible 4/3. Audio anglais 2.0, italien 2.0 et français 2.0 (pour rappel, le DVD Z2 UK ne disposait que d’une version anglaise). 5 bandes annonces de la collection Dorado Films.

Gatling Gun / Quel caldo maledetto giorno di fuoco / Avec Django, ça va saigner (1968) raconte une histoire de rapt située à la fin de la guerre de Sécéssion, réalisée parPaolo Bianchini avec Robert Woods, John Ireland, Ida Galli, George Rigaud. Musique de Piero Piccioni. Format 2.35, 16/9 compatible 4/3. Audio anglais 2.0 et italien 2.0. 11 bandes annonces de la même collection.

Three Musketeers of the West / Tutti per uno … Botte per tutti / Les Rangers défient les Karatékas (1973) est un western parodique de Bruno Corbucci avec George Eastman, Giancarlo Prete (alias Timothy Brent), Eduardo Fajardo, Karin Schubert. Musique de Carlo Rustichelli (qui fait aussi l’acteur). Format 1.85, 16/9 compatible 4/3. Audio anglais 2.0, italien 2.0, espagnol 2.0. 4 bandes annonces de la même collection.

Sur leur site, sans plus de précisons, il est annoncé une sortie probable de plusieurs films qui donnent envie : Agent 3S3 Passeport pour l’enfer (1965) de Sergio Sollima, Notre agent de la Jamaïque (1965) de Ernst van Theumer & Mel Welles,  100.00 $ pour Lassiter (1966) de Luis Romero Marchent, Argoman (1965) de Sergio Grieco.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Des westerns italiens chez DoradoFilms »

  1. Ben on dirait qu’ils ont acheté tout le catalogue du producteur Edmondo Amati. Ca promet, entre autres, encore du Sergio Grieco ( » ah mon Sergio, t’as bien fait de prendre le pseudo de Terence Hathaway, c’est toujours mieux que Henry Young par exemple :p « ) et du Alberto de Martino pour l’avenir. Mais aussi 2 des titres de Fulci les plus attendus en France.

  2. Paraît-il qu’il vont s’efforcer de mettre de la VF si cela est possible sur certains titres.
    M6 n’a qu’à embaucher l’illustrateur de ces jaquettes pour orner sa collection de western SNC / fluide glacial.
    Quels titres de Fulci ?

  3. Nickel s’ils mettent la VF !
    Me parle pas des illustrations pour les titres SNC, j’en ai encore des migraines, même si je respecte ces dessinateurs, c’est totalement hors sujet. Perso, je pige pas ce partenariat.
    Amati a produit (ou co-produit, je sais plus, peu importe d’ailleurs) : « La Machination (que j’ai vu sous ce titre) / Perversion Story » et « Carole / Le Venin de la peur (vu sous ce titre). Il a aussi produit « 2072, les mercenaires du futur », mais là par contre, on s’en tape, non ?
    Donc, il y a peut-être une chance pr que Dorado édite ces 2 titres …

  4. Deux précisions :
    — il semble que les disques Dorado soient Zone 1
    — le DVD Zone 2 UK de « Django tire le premier » n’était pas en version anglaise mais en version italienne avec ST anglais forcés.
    B

  5. C’est sur quelle vidéo qu’existe ce prologue en Chine ?

    J’ai oublié de mentionner que c’étaient des DVD zone 1, commercialisés à 19,95 $, et je me suis trompé sur l’audio de ‘ Django tire le premier « . Pas penser à vérifier !

    Pour répondre encore à Tigrero, il serait bien d’avoir une copie complète de  » La machination  » de Fulci car il existe plusieurs montages différents entre les USA, Europe et Angleterre. On sent trop les coupes dans la vidéo Proserpine.

  6. le prologue est sur un dvd pirate sorti aux USA (que j’ai). la légende veut qu’il était aussi sur une vhs française mais je me la suit procurée et ce n’est pas le cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s