Un point sur Vanishing Point / Point Limite Zéro

Suite à l’acquisition en blu-ray de Vanishing Point (Point Limite Zéro en français), il m’a semblé intéressant de faire un point sur les différentes éditions disponibles de ce classique indémodable du film de bagnole que ce soit en DVD et en Blu-ray (et comme le signale la jaquette :  » the future is blu « ). Pour rappel : film sorti en 1971, réalisé par Richard C. Sarafian, scénario de Guillermo Cain (un écrivain cubain dont c’est le seul scénario), avec Barry Newman, Cleavon Little, Dean Jagger, Victoria Medlin, Paul Koslo, Robert Donner, Gilda Texter.

En zone 2 française, nous avons eu droit en 2002 à une édition 20th Century Fox minimaliste avec le film au format 1.85 compatible 16/9. Audio DD 2.0 et nombreux sous-titres. Et une bande annonce en bonus.

Il a fallu attendre 2004 et se tourner vers un zone 1 américain pour enfin connaître une édition plus prestigieuse du film. Un double DVD bien garni avec la version originale américaine (98 mn) et la version anglaise plus longue (105 mn avec deux fameuse scènes où apparaît Charlotte Rampling). Pour les caractéristiques techniques, on retrouve le format 1.85 compatible 16/9. DVD 1 (version US) : Audio anglais stéréo, français et espagnol mono. Sous-titres anglais et espagnols. Commentaire audio de Richard C. Sarafian. 2 featurettes rétrospectives, 2 spots TV et une bande annonce. DVD 2 (version UK) : audio anglais stéréo et mono. Sous-titres anglais et espagnols. Commentaire audio de Sarafian. modules sur le film. Le tout est aussi disponible en Blu-ray zoné A.

Début 2009, un Blu-ray toutes zones a vu le jour en Europe, mais seulement en Belgique, qui reprend en partie le contenu du Blu-ray américain sans vraiment le mentionner sur la jaquette bilingue. Format 1.85 (et non 2.35 comme indique sur la jaquette) compatible 16/9. Audio anglais, français, allemand et italien 5.1 & DTS HD. Sous-titres anglais, français, néerlandais, allemand et italien. Et quelques bonus : commentaire audio de Sarafian (malheureusement non sous-titré), rétrospective sur le film d’une durée de 18 mn (Built for speed : a look back at Vanishing Point), featurette consacrée à la Dodge Challenger 1970 blanche d’une durée de 11 mn (OA-5599), 2 spots TV et une bande annonce le tout d’une durée de 5 mn. On perd en revanche la version longue UK et quelques bonus complémentaires.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s