Archives mensuelles : juin 2010

Interlude Machete

A l’origine, il y a un film hommage aux programmes Grindhouse des années 70, concocté par la paire Roberto Rodriguez & Quentin Tarantino, avec respectivement Planet Terror et Death Proof sortis en 2007. Exploité sous la forme d’un long programme de 3H15, ce bipack Grindhouse  comportait 4 fausses bandes annonces dont la très fun Machete, réalisée par Roberto Rodriguez avec la collaboration d’Eli Roth, avec le concours de Danny Trejo et Cheech Marin. Démonstration avec cette bande annoncée usée de cette bande d’exploitation totalement fictive :

Aujourd’hui, devant l’enthousiasme et les réactions positives des fans, le film Machete devient réalité et doit sortir sur nos écrans le 17 novembre. On retrouve par conséquent Roberto Rodriguez à la caméra (assisté d’Ethan Manniquis) et le tandem Danny Trejo & Cheech Marin devant les caméras. Le casting s’étoffe aussi avec les participations de Michelle Rodriguez, Jessica Alba, Lindsay Lohan, Robert de Niro, Don Johnson et Steven Seagal pour un résultat qui s’annonce explosif. Nouveau trailer réel cette fois-ci :

Une chose est certaine, avec The expendables et Machete, les gros bras sont de retour pour la collection cinématographique été – automne 2010 !!!

Cleopatra Jones & Dolemite réédités en CD expanded edition

Bonne nouvelle pour les fans de Blaxploitation, 2 bandes originales incontournables du genre ont refait surface courant mai en double CD dans des éditions dites  » expanded edition « .

Honneur aux dames d’abord avec Cleopatra Jones / Cleopatra Jones and the Casino fo Gold disponibles chez FSM Silver Age Classics (FSM pour Film Score Monthly) dans une superbe édition collector limitée à 3.000 copies. Les 2 CD sont accompagnés d’un livret glacé de 16 pages.

Sur le CD 1, on retrouve le score original de Cleopatra Jones dirigé et composé par J.J.Johnson avec la collaboration de Joe Simon, déjà disponibles depuis quelques années en CD & LP. 12 titres au total pour un temps d’écoute de 35 mn avec son lot bien connu de chansons Soul Funk. La grande nouveauté est l’ajout pour la 1ère fois de 17 titres (alternatifs ou non exploités commercialement) d’une durée totale de 43 mn. Au final, on affaire à un soundtrack riche de 29 titres pour une durée globale de 78 mn (pas mal pour un film de 90 mn !).

Sur le CD 2, on redécouvrira le score de Cleopatra Jones and the Casino of Gold (1975) composé par Dominic Frontiere et édité pour la 1ère fois en CD. Ce soundtrack jusqu’à aujourd’hui inédit se compose de 23 titres originaux d’une durée de 47 mn et de 7 bonus tracks d’une durée de 18 mn, soit un total de 30 titres d’une durée de 76 mn.

Place aux hommes ensuite avec la réédition d’un autre grand classique : Dolemite disponible chez Traffic (le label qui avait déjà sortir la bande originale de Human Tornado l’année dernière). Cette  » expanded edition  » commercialisée sous la forme d’un joli digipack 2 CD se compose du soundtrack original de 14 titres de Rudy Ray Moore & Ben Taylor (déjà trouvable un peu partout en LP) auquel on la bonne idée d’ajouter un disque de bonus riche de 28 titres alternatifs jamais diffusées auparavant. Les fans de Dolemite seront aux anges et attendront sans doute avec impatience d’autres rééditions de BO comme celles de Petey Wheatstraw ou Disco Godfather.

Westerns & Castagne chez Seven7

Double actualité en août pour l’éditeur Seven7 qui continue à régaler les bisseux / bissophiles en nous offrant du western italien et du Pif Paf movie.

Le 17 août chez Paramount puis le 24 août chez Seven7, nous aurons la joie de retrouver le célèbre duo Terence Hill & Bud Spencer avec 2 titres encore inédits en DVD chez nous : Les 4 de l’Ave Maria et Attention on va s’fâcher sans oublier Les 4 de l’Ave Maria. Ces 2 films bien sympathiques complèteront à merveille ceux déjà disponibles et bradés aujourd’hui à quelques euros : Dieu pardonne … moi pas !, Quand faut y aller, faut y aller et Attention les dégâts chez Seven7, 2 super flics et Pair et impair chez One+One, Le colline des bottes chez M6 / SNC, On l’appelle Trinita, On continue à l’appeler Trinita (bientôt de retour en DVD), Maintenant on l’appelle Plata et Salut l’ami, adieu le trésor chez TF1 Vidéo, Les 2 super flics à Miami chez Opening. Ne manque que Les 2 missionnaires, film invisible depuis bien longtemps (sauf en DVD germanique).

 

Les 4 de l’Ave Maria (1968), second western de Giuseppe Collizzi après Dieu pardonne … moi pas (1967) et avant La colline des bottes (1969), met de nouveau en scène Terence Hill & Bud Spencer, dans les rôles respectifs de Cat Stevens & Hutch Bessy, qui en décousent ici avec un troisième larron, Cacopoulos interprété par Eli Wallach. Scénario de Giuseppe Collizzi. Musique de Carlo Rustichelli. Peu d’infos pour l’instant sur le DVD à paraître. Signalons que le film est disponible en zone 1 chez le même éditeur en version intégrale sous le titre de Ace High donc ça sent le copier-coller à plein nez. Prix conseillé de 9,99 €

Attention on va s’fâcher (1974) est une comédie d’action typique du duo Terence Hill & Bud Spencer, réalisée par Marcello Fondato et mise en musique par Guido & Maurizio de Angelis. Le tandem, vainqueur chacun d’un bien un joli buggy, est bientôt aux prises avec la Mafia locale qui a eu le malheur de détruire leur trophée. Format 1.85 anamorphique 16/9. Audio DD 2.0 français et italien, sous-titres français. Durée signalée de 95 mn et pas de bonus annoncés.

Le 24 août encore, Seven7 continuera son exploration du western spaghetti et éditera 3 autres westerns italiens (cette fois-ci totalement inédits) en édition remastérisée vendus au prix unitaire de 12,99 €.

Sugar Colt (1966) est un western mis en scène par Franco Giraldi avec Jack Betts (appelé aussi Hunt Powers) et surtout la ravissante Solanda Miranda. Musique de Luis Bacalov. Format 2.35, 16/9 anamorphique 4/3. Version longue inédite (comme annoncée sur la jaquette). Audio DD 2.0 français. Surtéui et pas de bonus.

Adios Hombre / Sette pistole per un massacro (1968) est réalisé par Mario Caiano avec Craig Hill, Giulia Rubini, Piero Lulli et Eduardo Fajardo. Musique de Francesco de Masi. Format 2.35, 16/9 anamorphique 4/3. Audio DD 2.0 français. Surtéui et pas de bonus.

Le colt du révérend / Reverendo Colt (1971) sera le troisième western de cette salve, précédemment annoncé puis repoussé, réalisé par Léon Klimowski, avec Guy Madison, Richard Harrison et Thomas Moore. Musique de Gianni Ferrio. Format 2.35, 16/9 anamorphique 4/3. Audio DD 2.0 français. Surtéui et pas de bonus.

Mise à jour : Maintenant que les DVD ont atteint les rayons des magasins de disque, on en sait un peu plus sur leurs spécificités. Aucun bonus notable sur Les 4 de l’Ave Maria et Attention on va s’fâcher (mais un joli visuel au dos). En revanche, la salve de westerns italiens de Seven7 bénéficie entre autres d’une présentation par Jean-François Giré : 12 mn pour Sugar Colt (ainsi que la bande annonce originale de 3m45), 10 mn pour Le colt du révérend (ainsi qu’un sujet de 20 mn sur Guy Madison et une scène coupée de 2 mn) et 8 mn pour Adios Hombre (et c’est tout !).

Mise à jour 2 : Un merci à Breccio pour signaler que le DVD des 4 de l’Ave Maria ne propose que la version internationale courte de 117 mn tout comme le DVD zone 1.

 

Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon chez Carlotta

Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, thriller italien particulièrement brillant réalisé par Elio Petri en 1970, va enfin sortir en DVD le 16 juin sous la bannière de Carlotta (le grand spécialiste français des classiques du cinéma mondial). L’éditeur va donc commercialiser cet excellent polar, Grand Prix du Jury à Cannes en 1970, avec Gian Maria Volonte et Florinda Bolkan, scénario d’Elio Petri et Ugo Pirro, musique de Ennio Morricone, dans 2 éditions respectives.

Le présent DVD bénéficiera d’un nouveau master restauré au format 1.85 (16/9 anamorphique compatible 4/3). Audio DD 2.0 italien et français + sous-titres français. Pour l’édition simple vendu au prix de 19,99 €, on se contentera d’un bande annonce. Pour l’édition collector 2 DVD à 24,99 €, on retrouvera un documentaire exclusif sur Elio Petri, un entretien inédit (avec l’épouse du cinéaste et la productrice Marina Cigogna) et sera inclus un CD de la Bande Originale splendide composée par Morricone.

Après les 3 films de Mario Bava, voici un autre incontournable du cinéma de genre italien en fin disponible chez nous !

Heureuse surprise : il semble que le collector contienne encore plus de bonus. 1kult en parle ici

Oceano disponible en CD chez GDM

Le label GDM (à l’instar de Digitmovies, Dagored, Beat, Cinevox tous spécialisés en soudtracks italiens) a récemment commercialisé la bande originale d’Oceano signée par le maestro Ennio Morricone. Pour ma part, je n’avais jamais entendu parlé de ce film. En réalité, il s’agit d’une aventure mi-documentaire mi-romantique, réalisée en 1971 par Folco Quilici, dont l’action quasiment sans dialogues se déroule en Polynésie avec une distribution d’amateurs. Film hélas complétement resté inconnu depuis sa sortie confidentielle.

Musique écrite par Ennio Morricone, orchestrée par Bruno Nicolaï avec les participations solistes d’Ella dell’Orso & Gianna Spagnulo. CD disponible sous la référence CD CLUB 7080 composé de 21 titres (13 enregistrements originaux + 8 enregistrements édités pour la 1ère fois) et d’un livret succinct de 4 pages. Une BO aux sonorités agréables, plus atmosphériques et romanesques que psychédéliques et opératiques.Edition limitée à 500 exemplaires.

Un extrait de cette musique océanique dira-t-on !

Sur le tournage du Deuxième souffle

Petite vidéo de 4 mn sur le tournage du classique Le deuxième souffle (1966), film policier signé Jean-Pierre Melville, d’après le roman de José Giovanni, dans laquelle on retrouve des interviews du réalisateur, de Lino Ventura et de Paul Meurisse. Ce bonus est uniquement disponible sur l’édition Criterion de ce chef d’oeuvre du polar des années 60.

En effet, Criterion (éditeur prestigieux de classiques du cinéma mondial) a eu la lumineuse idée de commercialiser un certain nombre de films policiers français des années 60 dans des copies remastérisées en haute définition avec quelques indispensables suppléments. Nous citerons Classe tous risques (1960) de Claude Sautet avec Lino Ventura et Jean-Paul Belmondo, adapté d’un roman de José Giovanni, dans lequel on trouve un extrait du documentaire de 2003 consacré à Claude Sautet, une interview récente de Giovanni, 2 interviews d’époque de Lino Ventura, 2 bandes annonces et un beau livret de 24 pages de Bertrand Tavernier. Le deuxième souffle (1966) qui contient un commentaire audio de Ginette Vincendeau et Geoff Andrew, une interview récente de Bertrand Tavernier, la petite vidéo ci-dessus, une bande annonce et un essai critique d’Adrian Banks. Le samouraï (1967) de Jean-Pierre Melville avec Alain Delon et François Périer qui contient une interview récente de Rui Nogueiro et Ginette Vincendeau, des archives d’époque avec Alain Delon, François Périer, Nathalie Delon et Cathy Rosier, une bande annonce et un joli livret de 29 pages de David Thomson. Seul problème : les éditions Critérion restent assez chers (25-30 €).

Ces 3 polars sont également disponibles en zone 2 à des prix plus abordables chez René Château Vidéo mais dans des éditions beaucoup plus minimalistes (avec de chouettes jaquettes à l’ancienne). Aucun bonus pour Classe tous risques (pas même le chapitrage). Un extrait du Samouraï, une bande annonce, quelques photos, des filmographies pour Le deuxième souffle. Une interview d’Alain Delon (sans rapport avec le film), une bande annonce, quelques affiches et photos inédites, des filmographies pour Le Samouraï.

Un officier de police sans importance chez René Château

C’est le 16 juin que l’amateur éclairé de polars français 70’s pourra combler sa dvdthèque grâce à René Château Vidéo avec l’annonce de la sortie en DVD de Un officier de police sans importance. Mis en scène en 1973 par Jean Larriaga, il réalise son 2nd long métrage après avoir précédemment écrit et mis en scène La part des Lions (1971), un solide polar bien de chez nous dans lequel on retrouvait Robert Hossein, Charles Aznavour, Michel Constantin, Raymond Pellegrin, Elsa Martinelli et Michel Peyrelon.

 » Deux jeunes garçons, une jolie fille vivent ensemble et partagent tout, l’amour, l’argent et les rêves. Pour partir vivre sur une île du Pacifique ils préparent un hold-up qui échoue et l’un des garçons est arrêté. Les jeunes voyous n’ont plus rien à perdre, une chasse à l’homme commence… « . Scénario et dialogues de Jean Larriaga et Marc Porel (qui signe là son seul et unique script pour le cinéma). On remarquera un agréable casting habitué aux films policiers : Robert Hossein, Dani, Marc Porel, Raymond Pellegrin, Georges Géret, Charles Denner, Nicole Courcel et Julian Negullesco. Concernant les spécifications du DVD, il est fort à parier qu’il comportera la traditionnelle mention  » son et image d’origine  » et que la chapitrage sera comme d’habitude absent de cette édition.

On félicitera enfin l’éditeur (qui ne communique pas) René Château pour nous proposer depuis quelques années ces petits polars français des années 70 mijotés par des artisans sympathiques : Compte à rebours (1971) et 3 milliards sans ascenseur (1972) de Roger Pigaut, Le mataf (1973) de Serge Leroy, L’affaire Dominici (1973) de Claude Bernard-Aubert et  La baby-sitter (1975) de René Clément.

Un double feature Anthony Ghidra chez WildEast

Une nouveauté du côté de chez WildEast, éditeur sympathique mais discret, spécialisé à la fois dans le double feature thématique et dans le western italien. En effet est annoncé sur leur site la sortie prochaine d’un double programme consacré à l’acteur Anthony Ghidra (de son vrai nom Dragomir Gidra Bojanic).

Au programme : Tequila Joe / La loit des colts / … e venne il tempo di uccidere (1968) écrit et réalisé par Enzo dell’Acquila (avec le concours de Fernando di Léo). Avec Anthony Ghidra, Jean Sobieski, Mimmo Palmara, Furio Meniconi. Musique de Francesco de Masi. L’affrontement de 2 bandes rivales pour la possesion d’une petite ville frontalière du Texas sous l’indifférence d’un shérif alcoolique. Format original 2.35 et 16/9 anamorphique. Langue anglaise uniquement. Bandes annonces.

Hole between the eyes ! / Quand je tire c’est pour tuer / Un buco in fronte (1968) mis en scène par Giuseppe Vari sur un scénario d’Adriano Bolzoni. Avec Anthony Ghidra, Claudio Undari (plus connu sous le nom de Robert Hundar), Rosy Zischel, Corinne Fontaine et John Bryan. Musique de Roberto Pregadio. Une histoire de chasse au trésor dont le plan se trouve sur 3 cartes à jouer à laquelle prennent part un trio de fines gachettes. Format original 2.35 et 16/9 anamorphique. Langue anglaise et bandes annonces.

Signalons aussi pour les fans de l’acteur qu’est disponible Pistoleros / Ballade pour un pistolero / Ballata per un pistolero (1967) écrit et réalisé par Alfio Catalbiano. Avec également Angelo Infanti, Mario Novelli (caché sous le pseudo d’Anthony Freeman), Alfio Catalbiano. Musique de Marcello Giombini. Pour la 1ère fois en version uncut et format original respecté, galerie de photos et bandes annonces d’Anthony Ghidra. Langue anglaise.

Toujours chez WildEast, un petit mot sur un double programme Hunt Powers (de son vrai nom Jack Betts) / Demofilo Fidani (officiant régulièrement sous le pseudo de Miles Deem) sorti récemment : Dead men don’t make shadow / Sartana le redoutable / Inginochhiati straniero … I cadaveri non fanno ombra  ! (1970) de Demofilo Fidani. Musique de Lallo Gori. Une affaire de chasseur de primes voleur qui doit affronter le redoutable Sartana venu le déposséder de son butin. Couplé à  Django meets Sartana / Django et Sartana / Quel maledetto giorno d’inverno … Django e Sartana all’ultimo sangue (1970) de Demofilo Fidani. Musique de Lallo Gori. Une classique histoire de shérif nouvellement nommé (Sartana), de bandit despotique et de bounty killer énigmatique (Django). Format original, langue anglaise, bandes annonces et interview de Jack Betts.

Enfin, pour en terminer avec les westerns italiens, malgré les rumeurs entendues et lues sur le web, l’éditeur allemand KochMedia continue sa collection arc-en-ciel avec ses 26ème et 27ème titres. Annoncés sur leur site pour le 5 juillet : Die letzten zwei vom Rio Bravo / Mon colt fait la loi / Le pistole non discutono (1964) de Mario Caïano et Django – den kolt an der kehle / Demande pardon à Dieu, pas à moi / Chiedi perdono a dio … non a me (1969) de Vincenzo Musolino. Infos et trailers relayés par Sylvain d’1kult disponibles ici.