Interlude 2023 – Baris Manco

Mais qui est Baris Manco ? C’est un auteur – compositeur – chanteur turc né le le 2 janvier 1943 et décédé le 31 janvier 1999. C’est aussi un explorateur, un producteur et un animateur de la télévision turque dont la production riche et variée s’étale des années 60 jusqu’à la fin des années 90. Sa musique fait partie d’un courant musical appelé Anatolian Rock qui désigne la fusion entre la musique folklorique turque et la musique rock devenue très populaire dans les années 60. On désigne également par Anatolian Rock les musique progressive et psychédélique des années 70 qui se sont imposées en Turquie et qu’on redécouvre aujourd’hui à travers la commercialisation de CD et de LP chez des petits labels très spécialisés. Reconnu comme un artiste complet et majeur en Turquie, Baris Manco a vendu une quantité impressionnante d’albums tout en recevant de nombreuses récompenses au cours de sa longue carrière. Son âge d’or fut les années 70 avec des albums comme 2023 avec l’extrait suivant :

On notera que Baris Manco possède l’art de s’habiller très dignement et de porter une coupe de cheveux bien à la mode en 70 …

Dunden Bugune (1971) – LP aujourd’hui réédité chez Guerssen (label espagnol)

Live in Taurus (1975) – LP non officiel réédité chez Destur (label allemand)

Nazar Eyle (175) – EP d’époque non disponible

Suite aux infos révélées par FoxyBronx, l’ami Baris Manco a composé la musique du film Baba bizi eversene (1975) réalisé par Oksal Pekmezoglu et tenu le 1er rôle aux cotés de Meral Zeren. Démonstration avec ce charmant générique qui indique une pièce maîtresse du cinéma turc :

Un extrait chanté de cette comédie avec le titre Ben bilirim :

Publicités

5 réflexions au sujet de « Interlude 2023 – Baris Manco »

  1. Et notre ami a aussi fait des films ! Mais oui, en découvrant tes photos je viens de faire le raprochement avec un VCD que j’ai déniché il y a quelques années dans un vidéo-club turc. Vérification faite, c’est donc bien le même druide moustachu vedette d’une comédie lourdingue mais pleine de hippies. A l’époque quand je suis tombé sur la jacquette du film avec cette apotre christique en toge rose enlaçant l’amazone beatnik Meral Zeren, je me suis dit que je tenais surement là un nouveau graal psychédélique, et là tu viens donc d’éclairer ma lanterne sur la notoriété du monsieur en question. Excellent !

  2. Sur Youtube, il me semble qu’il y ait des extraits chantés de film avec notre druide turc donc ça ne m’étonnerait pas qu’il ait aussi fait l’acteur par intermittence.
    Tu aurais le titre du film par hasard ? Ma curiosité est attisé …

  3. Bel exemple de diversité culturelle et surtout belle dévouverte !

    Finalement, que ce fut en France, avec les Charlots, en Italie avec Renato Zéro ou en Turquie avec Baris Manco, chaque pays a eu son chanteur ou groupe qui débordait sur le cinéma (populaire) et qui a marqué son époque.

    Désormais, à l’heure de standardisation planètaire, ce genre d’épiphénomène se rencontre bien moins. Ce qui est une preuve de perte d’identité.

    Sujet TRES intéressant, ceci dit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s