Une vague de Dario Argento en Blu-ray

Président du jury au festival fantastique de Gérardmer(de), Dario Argento est à l’honneur en ce début d’année chez les éditeurs anglo-saxons de part de d’autre de l’Atlantique. Rappelons que WildSide nous proposé Suspiria, Inferno et Ténèbres en blu-ray l’année dernière (voir le post ici). Maintenant c’est au tour de l’éditeur anglais Arrow Video de nous offrir 3 titres en haute définition : Les frissons de l’angoisse, Inferno et Phenomena. Chaque film sera proposé en édition 2BR avec jaquette dessinée réversible et affichettes à l’intérieur. Du travail d’excellente qualité et bien soigné comme on l’aime …

Au programme : les 2 versions du film en haute définition (la longue de 128 mn et la courte de 105 mn). Disque 1 : version longue avec anglais DD 5.1 &  italian DD mono, introduction du compositeur Claudio Simonetti, commentaire audio de Dario Argento accompagné de Thomas Rostock, 3 documentaires  » rosso recollections – Dario’s deep genius  » –  » Lady in red : Daria remembers Profondo Rosso  » et  » Music to the murder for ! Claudio Simonetti on Deep Red « , trailers originals anglais et italien. Disque 2 : version internationale courte, documentaire  » A tour on Profondo Rosso avec Luigi Cozzi « . A noter que tous les bonus sont proposés en haute définition (1080p).

Edition du 30ème anniversaire du film. Copie restaurée présentée en haute définition. Disque 1 : version intégrale de 106 mn, chois des langues anglais ou italien en DTS, DD 5.1 & mono, introduction de Daria Nicolodi, 5 documentaires  » Dario’s Inferno  » –  » Acting in hot water, interview avec Daria Nicolodi  » –  » The other mother – making of de Black Cat par Luigi Cozzi, la suite non officielle du film  » –  » Inferno Q&A avec Irene Miracle, Keith Emerson et Tim Lucas  » et  » X marks the spot « . Disque 2 : 2 documentaires  » Dario Argento and Lamberto Bava on Inferno  » –  » Dario Argento : an eye for the horror  » et compilation des bandes annonces des 18 films de Dario Argento. Tous les bonus sont en 1080p.

Nouveau transfert haute définition présenté dans son format original 1.66 compatible 16/9. Audio stéréo anglais et italien. Nouveaux sous-titres anglais. Introduction de Sergio Stivaletti, 3 documentaires  » Dario’s monkey business  » making of de 50 mn avec Dario Argento, Dario Nicolodi, Gianlorenzo Battaglia –  » Music for maggots  » entretien avec Claudio Simonetti –  » Creepers for creatures  » sessions de questions -réponses avec Sergio Stivaletti. Bonus en 1080p

De son côté, Blue-underground prépare sa propre contre-offensive en annonçant 3 titres, d’abord Inferno pour le 31 mars, ensuite Les frissons de l’angoisse pour le 26 avril, enfin Le chat à 9 queues pour le 31 mai. Ces deux blu-rays seront toutes zones. Signalons qu’il avait déjà commercialisé L’oiseau au plumage de cristal en HD (mais sans sous-titres français).

Au menu : copie en version intégrale de 106 mn, langues anglais et italien DTS-HD 7.1, DD 5.1 et DD 2.0, 2 featurettes  » Art & Alchemy : entretien avec Leigh MCCloskey  » et  » Reflections of Rose : entretien avec Irene Miracle « , interview avec Dario Argento et Lamberto Bava, introduction de Dario Argento et bandes annonces

Au sommaire : Les 2 versions longue de 126 mn et internationale de 105 mn, langues anglais et italien DTS-HD 7.1, DD 5.1 et DD mono, interview avec Dario Argento, Bernardino Zapponi et Goblin,  » Goblin music video  » (2010),  » Daemonia music video  » (2010) et bandes annonces américaine et italienne

Au programme : copie en haute définition d’une durée de 112 mn, langues anglaise, italienne, française en DTS-HD 2.0, DTS-HD mono et DD mono, sous-titres dans les mêmes langues, featurette  » Tales of the cat : entretiens avec Dario Argento, Dardano Sacchetti et Ennio Morricone « , bandes annonces, spots TV, spots radio et interviews radio avec James Franciscus et Karl Malden.

La prochaine fois, on s’intéressa à Mario Bava et Lucio Fulci dont les films les plus célèbres ont fait récemment leur apparition en blu-ray. Rien de tel ou de mieux pour revoir en HD, détail à l’appui, la jeune Rose Kelvin recracher ses viscères dans Frayeurs.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s