Coffret Yves Boisset chez Tamasa Diffusion

En 2006, dans le n°2, DiabolikZine fut l’un des premiers à consacrer un long dossier comprenant 15 films (sur la période 1968 – 1989) consacré au cinéaste français Yves Boisset. Par ailleurs, 2 de ses autres films avaient déjà été chroniqués dans le n°1. Soit un total de 17 films passés en revue.

En 2011, sortait son autobiographie La vie est un choix, roman intéressant et accessible pour connaître l’envers du décor des tournages houleux et polémiques de ce jeune réalisateur engagé et enragé ayant été fréquemment victime de la censure au cours de sa riche carrière. Il a même dû s’exiler avec femme et enfants en Irlande suite à des menaces vers 1976.

En 2013, l’éditeur Tamasa Diffusion commercialise pour le 19 novembre un superbe rouge vif coffret regroupant 3 de ses meilleurs films (jusqu’alors inédit en DVD), 3 films cultes : R.A.S. (1973), Allons z’enfants (1980) et Le prix du danger (1983). Prix conseillé de 29,99 € …

boisset-9NuTL._SL1500_

R.A.S (1973) sur les appelés de la Guerre d’Algérie refusant de combattre, film invisible en France depuis bien des années. Format 1.66 compatible 16/9. Langue française mono. Durée : 1h50.

Allons z’enfants (1981) d’après le roman d’Yves Gibeau sur le calvaire d’un enfant de troupe, bientôt passionné par le cinéma à la veille de la 1ère Guerre Mondiale. Format 1.66 compatible 16/9. Langue française mono. Durée : 1h58.

Le prix du danger (1983) d’après une nouvelle de Robert Scheckley sur les dérives d’une société futuriste à travers un jeu télévisé. Film annoncé dans un master haute définition. Format 1.66 compatible 16/9. Langue française mono. Durée : 1h40.

Au rayon des bonus :  » Yves Boisset, l’envie d’en découdre  » (1h25) –  » Belvaux / Chalumeau, même combat ?  » (27 mn) – « Calvaire d’un insoumis  » portait d’Yves Gibeau (15 mn).

Pour mémoire, rappelons que quelques-uns de ses précédents films sont disponibles en DVD : Un condé (1970) chez Opening – Le saut de l’ange (1971) dans la collection série noire de Studio Canal – Dupont Lajoie (1975) et Un taxi mauve (1977) chez TF1 – La femme flic (1980), Espion lève-toi (1982) et Canicule (1983) dans un coffret les polars d’Yves Boisset chez Studio Canal – Bleu comme l’enfer (1986) chez les films du collectionneur – Coplan sauve sa peau (1968) a été édité en DVD en Allemagne. Et le reste de sa filmographie est inédite à l’exception de quelques téléfilms …

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s