Videotopsie n°15 disponible dans les bons kiosques

Alors que certains fanéditeurs se la coulent douce actuellement (l’auteur de ce blog pour ne pas le citer …), d’autres ne s’arrêtent pas en si bon chemin en gardant la foi : Didier et son Medusa historique (le n°26 prévu pour janvier 2015), Stéphane et Toutes les couleurs du bis thématiques (le n°6 un spécial Lucio Fulci annoncé pour fin octobre) et David et son excellent Videotopsie (le n°15 disponible dans tous les bons kiosques spécialisés). Le n°14 consacré à la carrière de Jack Starett était à mon avis son must en la matière mais là je crois que le n°15 sur l’actrice française méconnue Annie Belle et sur Vicieuse et manuelle se révèle encore un cran au-dessus du précédent.

videotopsie13   videotopsie-14   Videotopsie15

Ce numéro (sans doute son plus beau esthétiquement) se décompose de la façon suivante pour un total de 112 pages avec ses superbes couvertures recto-verso couleur :

– un dossier exclusif sur Annie Belle (celle du portait bien son nom) avec une biographie + sa filmographie détaillée (le tout richement illustrées)

– le film autopsié Vicieuse et manuelle (1976) de Brunello Rondi avec Laura Gemser, Annie Belle, Al Cliver et Gabriele Tinti

– les indispensables Reviews bis (pour tous les goûts et les genres : du film de monstres King Kong contre Godzilla, du WIP guerrier Camps d’amour pour chiens jaunes, du bis coréen La bataille du 38ème parallèle, un avatar des films de zombies Zombie 108, un objet filmique non identifié thaï Cannibal mercenary, de l’érotisme sensuel Vampyros lesbos, de l’eurospy germano-espagnol Jerry Land – chasseur d’espions, du giallo naissant L’adorable corps de Deborah, du porno poussif signé Abel Ferrara Nine lives of a wet pussy, du gore 80’s Paganini horror, du poliziotto tardif I padroni della citta avec Jack Palance, du polar rural québecois Le grand rock, du docu horrifique anglo-saxon Vice squad et une critique approfondie sur Hollywood chainsaw hookers),

– une étude de la saga Hurlements en 8 films

– un bel entretien avec Léon Paul de Bruyn, réalisateur de Maniac nurses

– un brin de Cinéma amateur avec quelques bouts de pelloches

– un peu de Kiss à Balaruc-les-Bains avec son musée, son jardin et sa visite guidée

– le rayon des Fanzines et quelques infos en détail

Un numéro éclectique, bien documenté, savamment écrit par des passionnés, à posséder au plus vite pour un peu de lecture bis au coin de la cheminée en ces temps plus frais.

Pour se le procurer rapidement ce travail d’orfèvre : http://videotopsie.blogspot.fr

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s